La bio d'Anne-Laure
Notre souhait
La bio d'Anne-Laure
Son rôle
Ses chansons
Les dernières news
Ses photos et vidéos
Anne-Laure et vous
Nos liens préférés

Née sous une bonne étoile


Révélation féminine de la comédie musicale "Le Roi Soleil", Anne-Laure a vingt-et-un ans.

Elle est originaire de l'île de La Réunion, dans l'Océan Indien, qu'elle a quitté à l'âge de dix-sept ans, et précisément de la commune de La Possession.

Comme si c'était un clin d'œil du destin, Anne-Laure vient donc de l'ancienne île Bourbon, ainsi baptisée en 1649 au nom du roi de l'époque, qui n'était autre que Louis XIV, le Roi-Soleil.

Interprété par Emmanuel Moire dans la comédie musicale, celui-ci fut notamment à l'origine des premières tentatives de plantation de vanille dans l'île, une orchidée d'origine mexicaine dont elle deviendra par la suite le premier producteur mondial.

Madame de Montespan, un personnage interprété par Lysa Ansaldi dans "Le Roi Soleil", fut quant à elle probablement à l'origine de cette décision, elle qui en parfumait son bain et faisait ensuite des ravages, sur le Roi notamment, provoquant un engouement pour cette épice à travers l'Europe.

Aujourd'hui, Anne-Laure met un point d'honneur, à chaque interview, à dire qu'elle vient de La Réunion. Elle déclare : "J'y suis née, j'y ai passé quasiment toute ma vie, et toute ma famille y vit. Ca reste très important pour moi".

- - - - - - -

Dans le ciel planait une musique...

A La Réunion, Anne-Laure a notamment été scolarisée au collège Jules Reydellet de Saint-Denis.

Or, alors qu’elle y était collégienne, le 20 décembre 1996, cet établissement a été désigné pour participer aux commémorations du quarantième anniversaire du lancement de Spoutnik-1, et donc du début de l'ère spatiale, en association avec l'Aéroclub de France et la Fédération Astronautique de Russie.

Tout au long de l'année 1997, la classe d'Anne-Laure a donc participé à la construction d'une réplique miniature du premier Spoutnik destinée à être lancée dans l'espace elle aussi, mais cette fois depuis la station MIR, à la main.

Cela vaudra à la jeune Anne-Laure de rencontrer le célèbre cosmonaute Aleksandr Aleksandrovich Serebrov et de poser à sa droite sur une photo souvenir prise au siège du Conseil Régional de La Réunion.

Le 22 août, les élèves furent contraints de tirer au sort les cinq chanceux qui voyageraient jusqu'à Moscou pour visiter la Cité des Etoiles. Anne-Laure, qui avait alors 13 ans, fut désignée par le sort, et elle s’envola donc le 24 septembre pour la Russie.

A l’ambassade de France, elle eut droit avec ses camarades à cinq minutes de discussion avec le Président Jacques Chirac, qui était en voyage sur place, en présence de Claude Allègre, alors Ministre de l’Education Nationale, et de la spationaute Claudie André-Deshays, actuelle Ministre déléguée aux Affaires Européennes.

Le voyage fut l’occasion pour Anne-Laure d’apparaître sur la première chaîne de télévision réunionnaise, mais aussi à la télévision belge, le projet du collège étant quant à lui présenté dans Science & Vie Junior, entre autres.

Le 4 novembre, après un premier report, le premier micro-satellite non gouvernemental de l’histoire, à la construction duquel Anne-Laure avait donc participé, était finalement lancé dans le vide intersidéral par un cosmonaute sorti de la station MIR. Il émettra son bip-bip pendant 55 jours, avant de disparaître dans l’espace infini.

Dans le ciel au-dessus de nous, sans que nous le sachions, Anne-Laure faisait donc déjà planer "une musique, un oiseau qu’on appelait Spoutnik", alors qu'elle n'avait que 13 ans. Elle avait déjà la tête dans les étoiles, dont le soleil est le roi...

- - - - - - -

D'Edith Piaf à Mariah Carey

Quelques années plus tard, elle est scolarisée au lycée, toujours à Saint-Denis. Avec sa classe, alors qu’elle est en seconde, elle se fait prendre en photo assise par terre au premier rang.

Finalement, après avoir obtenu son bac S à l'âge de 17 ans, Anne-Laure s'installe dans le sud de la région parisienne, où elle vit actuellement, et qu'elle quitte à l'occasion pour des vacances dans son île, comme en décembre dernier...

A Paris, elle poursuit d'abord des études d'économie et de gestion à la Sorbonne, puis de langues étrangères appliquées à la faculté de Jussieu.

Elle y fréquente un karaoké. Par ailleurs pianiste, l'animateur la repère rapidement, puis lui propose de l'accompagner dans un restaurant (qu'on peut deviner sur la dernière photo).

C'est sa première expérience de chant. Anne-Laure y interprètera pendant un an un répertoire s'étendant d'Edith Piaf à Mariah Carey.

Or, elle sait aussi danser : elle a fait de la danse classique et contemporaine étant petite. Elle sait également jouer de la musique : elle a intégré à l'âge de 9 ans le conservatoire national de musique pour des cours de solfège et de violon.

Courant 2004, elle se présente finalement au casting du "Roi Soleil" sur le conseil d'un casteur de l'équipe de Bruno Berbérès, Stéphane.

Ce jour-là, selon les responsables, Anne-Laure attendait sagement son tour et ils la regardaient en se disant "pourvu qu'elle chante bien". Elle dégageait une émotion naturelle et son regard exprimait l'indolence et le romantisme des jeunes filles amoureuses, tel que devait l'être Marie Mancini.

Elle a chanté une chanson de son choix et on lui a répondu : "Je vous félicite pour votre voix, mais pas pour vos goûts musicaux mademoiselle !". Ils ont alors bien ri.

D'après Anne-Laure, le casting a en fait été particulièrement long et éprouvant pour les nerfs : il a duré trois mois et comprenait des épreuves de chant, bien sûr, mais aussi de danse et de comédie, supervisées par Kamel Ouali, et de plus en plus pointues au fur et à mesure de leur avancement.

Elle est finalement retenue en juillet 2004 pour interpréter le rôle de Marie Mancini.

Aujourd'hui, Anne-Laure déclare dans la presse : "Je sais que c'est quelque chose d'énorme, ce qui m'arrive. C'est vrai qu'on a une certaine notoriété, mais il n'y a rien d'acquis. J'essaie de préparer au mieux l'après, tout en me concentrant sur la comédie musicale".

Dans la presse également, Christophe Maé a dit d'elle : "Anne-Laure est quelqu'un de réservé. Elle est sensible et très à fleur de peau".

- - - - - - -

Si vous avez des informations complémentaires sur le parcours d'Anne-Laure, si elles ne violent pas le principe simple du respect de sa vie privée, merci de nous les envoyer à l'adresse anne-laure.girbal@wanadoo.fr.

Anne-Laure à treize ans, à gauche du cosmonaute russe Aleksandr Serebrov

Le modèle réduit de Spoutnik construit par Anne-Laure, qui flotte peut-être toujours dans l'espace

Anne-Laure sur sa photo de classe de seconde

Anne-Laure chantant devant sa cousine, accompagnée d'un pianiste

Le site des fans
d'Anne-Laure Girbal